product icon

Comment configurer LastPass Universal Proxy 4. x à l'aide de l'interface en ligne de commande (ILC) sous Windows?

    Après avoir installé LastPass Universal Proxy, vous pouvez configurer les paramètres à l’aide de l’interface en ligne de commande (ILC) pour utiliser les protocoles LDAP, LDAPS ou RADIUS pour transférer les requêtes d’authentification. Cette opération doit être effectuée en tant qu’administrateur sur un serveur Windows de votre infrastructure où Universal Proxy est installé.

    Avant de commencer : Consultez Comment configurer LastPass Universal Proxy v4.x? pour plus d'informations sur le téléchargement et l'installation de LastPass Universal Proxy.
    À propos de cette tâche :
    Remarque : Cette fonctionnalité nécessite un compte avec LastPass Business + le module complémentaire Advanced MFA. Comment mettre à niveau mon compte LastPass Business avec un module complémentaire ?
    Remarque :
    Exigences pour le processus de configuration:
    • Système d’exploitation Microsoft Windows
    • Windows PowerShell 3.0 ou version ultérieure
    Remarque : Nous vous recommandons d’utiliser l’outil en ligne de commande lors de la première configuration d’Universal Proxy, car elle génère une version initiale du fichier server.properties. Ensuite, pour vos futures configurations, vous pouvez utiliser le fichier de configuration server.properties .
    1. Ouvrez PowerShell et exécutez la commande suivante :

      uproxy -configurationTool

    2. Lorsque la fenêtre de ligne de commande s’ouvre, suivez les instructions de configuration d’un des protocoles suivants :
    3. Une fois configuré, le fichier de configuration server.properties est créé avec les paramètres dans le dossier C:\Program Files\LastPass\Universal Proxy\conf. Pour en savoir plus sur l'utilisation de ce fichier pour la configuration, voir Comment configurer LastPass Universal Proxy 4. x avec le fichier de configuration server.properties sans utiliser l'outil d'interface en ligne de commande sur Windows?.

      Après chaque configuration avec l’outil ILC, une nouveau fichier server.properties est créé et la configuration précédente est enregistrée dans le fichier server.properties_backup_timestamp.